Vente de chevaux
Pension de chevaux et Poulinage

Au cœur de la Manche, depuis quatre générations...

Chevaux de selle français pour cavaliers de tous niveaux

Les Actualités de l'Élevage du Haul


Page 3/9  (18 actualités)   1  2  3  4  5  6  7  8  9 
Précédente  Suivante  

La saga de Djinno et Djinna (épisode 5)

Ce matin, à notre grande surprise, Djinno et Djinna font la une de la presse locale. De fait, le correspondant du canton est passé hier prendre quelques photos et nous a posé plusieurs questions pour relater l'histoire. Il est vrai que dans notre région fortement agricole et terre de cheval, ce genre d'information intéresse tout le monde, mais de là à être en première page, nous étions surpris ! Dans la foulée, Frédéric Veille de RTL me contacte. Cette fois-ci, c'est sur les ondes que l'histoire des jumeaux est racontée. Leur photo se trouve sur le site de RTL, coincée entre l'homme qui se suicide devant une école et l'annonce de la récession dans notre pays !!! Cheval Magazine a fait une publication sur leur page Facebook qui fait un tabac d'audience (25.000 vues en 2 heures). Bref, les poulains sont de vraies stars !

La journée se passe bien. Les poulains vont toujours pour le mieux. Paluche ne mangeant pas suffisamment de foin à notre goût, nous décidons de lui couper de l'herbe. Puisque nous ne pouvons pas la mettre au pré, nous faisons venir le gras fourrage de printemps à elle. Elle dévore !!! L'herbe, surtout en cette saison, est l'aliment idéal pour les chevaux.

Nous allons nous coucher un peu plus détendus que la veille.
 

La Saga de Djinno et Djinna (épisode 6)

Ce matin, je trouve que Djinno n'est pas très en forme. Il est un peu plat et un légèrement déshydraté. Il n'a pas bu assez cette nuit. Je contrôle sa température et de fait il a 38°4C. Ce n'est pas très élevé pour un poulain de cet âge mais c'est tout de même le signe d'un problème. Sans tarder, j'appelle Lorenzo, le vétérinaire. En attendant, nous essayons de lui donner du biberon. Mais rien à faire, il n'aime plus ça.
Le vétérinaire fait le même constat que nous et lui administre une injection d'antibiotique. Nous n'aimons pas l'allure de son cordon ombilical. De fait, nous constatons un peu plus tard qu'un peu d'urine s'écoule par l'ombilic. Le canal de l'Ouraque ne s'est pas suffisamment résorbé à la naissance. Il s'agit du canal qui relie le cloaque au cordon ombilical au stade embryonnaire. Normalement, ce canal se résorbe à la naissance mais il arrive qu'il persiste post-partum. De ce fait, de l'urine stagne, s'écoule par le nombril et entraîne une infection. Normalement, le canal se bouche naturellement sous 8 à 10 jours après la naissance, si cela n'a pas déjà été fait. Au delà, une intervention chirurgicale devra être envisagée. En attendant, nous le maintiendrons sous antibiotiques.
Cela a déjà un peu affaiblit Djinno qui n'avait pas besoin de ça. Il reste tout de même vaillant, mais nous nous assurons régulièrement qu'il tête suffisamment.
Ce soir, il a l'air un peu mieux. L'antibiotique doit commencer à faire son effet et aujourd'hui, il a bien mangé. Il dort beaucoup et nous le réveillons à intervalles réguliers pour le mettre à la mamelle. Nous allons de nouveau devoir nous relever plusieurs fois dans la nuit pour être sûrs qu'il boit et qu'il garde ses forces !

Nous profitons de cette alerte pour rappeler aux nombreuses personnes qui suivent cette histoire qu'une naissance gémellaire n'est jamais souhaitable. Celle-ci est arrivée par accident et nous assumons au mieux. Pour le moment, nous avons de la chance que Paluche soit une très bonne mère et que les poulains aient hérité de la vitalité de leur père. Mais en aucun cas, il ne faut tenter la chance lorsqu'on sait qu'une jument porte 2 œufs. C'est trop risqué pour la mère et pour les poulains.
En attendant, un grand MERCI pour tous vos messages et vos encouragements, cela nous donne du baume au cœur dans cette aventure compliquée.