Vente de chevaux
Pension de chevaux et Poulinage

Au cœur de la Manche, depuis quatre générations...

Chevaux de selle français pour cavaliers de tous niveaux

Les Actualités de l'Élevage du Haul


Page 6/9  (18 actualités)   1  2  3  4  5  6  7  8  9 
Précédente  Suivante  

La Saga de Djinno et Djinna (épisode 10 bis)

Je fais peut être preuve d'un optimisme béat, mais je suis tentée de dire que Djinna est sauvée. Au cours de ces 10 premiers jours de vie, elle n'a fait que progresser. Elle est ronde de partout, elle a de bonnes articulations, elle est pleine de vie et de sang (ce qui promet des moments épiques lorsque viendra le dressage !!!). Elle me semble suffisamment armée pour affronter un éventuel petit problème de santé. Un "ancien", qui a vu naître des centaines de poulains, me disait que, dans ce genre de circonstances, ce sont toujours les femelles qui s'en sortent le mieux. Cela semble se vérifier dans notre cas.

En revanche, je suis beaucoup plus mitigée en ce qui concerne Djinno. Il me semble qu'aujourd'hui il était un peu moins bien. Il a toujours un fond de fièvre. Il boit mais sans grand appétit alors qu'il reste plat et creux et devrait au contraire dévorer. Ses articulations ne s'améliorent pas. Il a un peu de diarrhée. Son nombril n'est toujours pas refermé. Nous demeurons très inquiets pour lui, et son état ne s'améliore pas suffisamment à notre goût. Il semble très vulnérable. Le vétérinaire viendra à nouveau demain pour tout revérifier. Nous sommes toujours et encore au milieu du gué...
 

La Saga de Djinno et Djinna (épisode 11)

Djinno est plutôt mieux ce matin. Il a dû boire correctement cette nuit car il est moins "sec". Nous nous inquiétons toujours car il boite un peu et semble souffrir un peu dans ses déplacements. Sans vouloir assombrir le tableau, nous craignons tout de même un début d'arthrite septique.

Le vétérinaire est passé dans l'après-midi. Première bonne nouvelle, Djinno n'a plus de fièvre. Deuxième bonne nouvelle, ses articulations ne le font pas souffrir à la palpation et il n'a pas d'épanchement de synovie, mais cela reste à surveiller. Troisième bonne nouvelle, la diarrhée n'est pas infectieuse. Elle est probablement due à l'antibiotique et à la chaleur de Paluche. En revanche, le nombril ne s'étant toujours pas refermé, nous allons devoir passer à l'étape 2 : cautériser au nitrate d'argent. Si cela ne fonctionne pas, nous devrons envisager une intervention chirurgicale en clinique équine. Nous ne voulons même pas y penser.

Djinna, je n'en parle plus. Le vétérinaire partage notre diagnostic. Elle semble sauvée.